Un peu d'histoire...

À la fin du 18e siècle plus précisément dès 1798 et au cours des années subséquentes, des Acadiens établis à Bathurst, commencent à essaimer.  Ils choisissent de s'installer sur de nouvelles terres dans la région voisine que les Amérindiens appelaient le Petit Nipisiguit.  Ce territoire deviendra celui qui englobe en ce moment la ville de Beresford.

Plus tard, notre localité est nommée Beresford, en l'honneur de William Carr Beresford, vicomte et général anglais; ce dernier deviendra par la suite Lord Beresford.  Le nom de Beresford a d'abord été attribué à la paroisse civile en 1814, puis ensuite, à notre village.

Vue aérienne

En 1967, l'année du centenaire de la Confédération canadienne, notre municipalité est devenue un village par loi de constitution de société.  Le nouveau village compte alors environ 1000 habitants.  Le premier maire assermenté au village de Beresford est Monsieur Wilfred Foulem, qui y assumera un mandat de trois ans.  Monsieur Cléo Morrison lui succède pour les deux mandats suivants.  Vient ensuite Monsieur Donald Arsenau, qui dirige la destinée de la municipalité durant les deux derniers mandats complets du conseil municipal du village de Beresford.

Le 1er juillet 1984, Beresford accède au statut de ville devenant ainsi la 28e ville au Nouveau-Brunswick.  Monsieur Réal Boudreau, qui a été élu maire par acclamation l'année précédente, devient officiellement le premier maire de la ville de Beresford.  M. Boudreau y prend à son compte trois mandats consécutifs.  En 1995, c'est au tour de Monsieur Raoul Charest de prendre la barre. M. Charest démissionne à la fin de son cinquième mandat en mai 2012 et cède sa place au nouveau maire M. Paul Losier.

La ville de Beresford, du fait de sa vocation résidentielle, porte le titre de Capitale de l'habitation; cependant, la ville abrite plus d'une centaine de commerces dont la plupart sont situés en bordure de la rue Principale.  Beresford est la plus grande ville francophone de la région Chaleur, et la majorité de ses citoyens parlent le français et l'anglais; les deux langues officielles du pays.  D'après le dernier recensement de Statistique Canada de 2011, la population officielle est de 4 351 habitants.  L'hôtel de ville, le poste d'incendie et la Bibliothèque publique Mgr-Robichaud sont regroupés dans le complexe Wilfred-A.-Foulem.  Sur le terrain adjacent au complexe se trouve le garage municipal. 

Le parc industriel Cleo-Morrison, qui a rapidement évolué, regroupe une dizaine d'entreprises. Enfin, le Centre Réal-Boudreau, qui sert d'aréna, et le parc de la plage de Beresford constituent des infrastructures de premier ordre qui contribuent à accroître la popularité de notre ville.

La ville de Beresford compte plusieurs parcs pour enfants de même que des terrains de balle-molle, baseball, soccer, tennis et pétanque.  L'Association sportive de Beresford est propriétaire de plusieurs de ces installations, y compris le Sportek Curling.

En 2011, nous pouvons fièrement conclure que notre ville progresse lentement mais sûrement comme le veut notre devise Simule Crescere-Grandissons ensemble.

Son dynamisme sans cesse grandissant reflète l'engagement de nos citoyens et citoyennes qui oeuvrent auprès de nos organismes bénévoles et participent au développement commercial et industriel local.